AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 holding something we don't need - 23/09 | 16h45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: holding something we don't need - 23/09 | 16h45   Lun 21 Sep - 1:44


w/ fuertes

Il y avait certes tout un monde entre l'endroit où il avait passé ces cinq dernières années et cet éclatant manoir où il avait fait son entrée voilà quelques jours, pour autant Seidel n'avait pas mis bien longtemps à s'acclimater à ce nouvel environnement qui, il faut bien le dire, ne demandait pas d'énormes efforts d'adaptation. Peut être parce qu'il en avait toujours fallu beaucoup pour l'impressionner, ou parce que la démesure avait longtemps fait partie de sa vie. Allez savoir. Comptant en tout les cas mettre sa présence à profit pour redécouvrir tout ce dont il n'avait pas pu profiter pendant un trop long laps de temps, l'autrichien arpentait depuis le début de la semaine les différents endroits mis à la disposition des détenus. Des endroits parfois indirectement familiers, mais qui aussi parfois en appelaient plus à son imagination qu'à sa mémoire. La salle de projection, par exemple, n'était pas de ces endroits qu'il pouvait se vanter d'avoir souvent fréquentés par le passé. Le cinéma et lui, ça avait toujours fait trente-six, ou presque. Et ça n'était pas Livia, férue de niaiseries romantiques, qui aurait pu le convaincre de s'y intéresser un peu plus. Et pourtant, une fois à l'ombre, il s'était parfois surpris à regretter le temps où il pouvait encore lui arriver d'aller voir, par dépit plus que par curiosité, la dernière ânerie sortie sur grand écran. Les activités n'avaient pourtant jamais manqué, à Bollate, mais il y avait eu des moments où il n'aurait pas déprécié que Sharon Stone et son jeu de jambes lui changent un peu les idées. Forcément. Et c'est précisément sur cette pensée qu'il avait avancé de quelques pas et s'était aventuré le long des fauteuils, constatant à ce moment-là qu'une jeune femme avait investi les lieux avant lui, peut être au moment où il était perdu dans ses pensées, ou peut être avant. De quoi lui donner envie de rebrousser chemin ? Sans doute, si du moins les choses n'étaient pas ce qu'elles étaient. « C'est quoi le dernier film que t'as vu ? » Sa voix s'était élevée en direction de la brune, alors que ses yeux mirent plusieurs secondes à arriver jusqu'aux siens. Sociabiliser, ça n'avait pas toujours été son fort, surtout à l'époque où ça revenait à glousser aux blagues du premier ringard venu, dans son habit de pingouin. Mais depuis que sa survie avait plus ou moins dépendu de sa capacité à l'ouvrir au meilleur moment - et à toujours n'en dire ni trop, ni trop peu - disons qu'il avait adopté quelques bonnes habitudes. Rien qui lui donnerait l'air foncièrement sympathique, mais de quoi engager le dialogue, malgré tout. « Je veux dire, avant … enfin, tu sais. » S'ils n'étaient pas dans la même situation, il aurait probablement fait l'effort de mettre des mots sur tout ça, mais ici il n'en voyait tout simplement pas l'intérêt. Non pas qu'il économise déjà son temps de parole, mais ça n'était pas comme si l'un ou l'autre risquait d'oublier où ils se trouvaient il y a encore une poignée de jours.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fuertes

PSEUDO :
ALLY

AVATAR :
ZOE SALDANA

CRÉDITS :
HERJULIWII

NATIONALITÉ :
PUERTO-RICAN

Messages :
64


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: holding something we don't need - 23/09 | 16h45   Lun 21 Sep - 20:17

Tu dois surement avoir l'air un peu conne. Toute seule, assise dans ces fauteuils qui te semblent bien trop mous et bien trop larges pour toi. Seule devant l'écran. Noir. Tu le fixes pourtant comme s'il te jouait là le dernier chef d'oeuvre encensé par la critique. Peut-être y vois-tu, inconsciemment, ta vie défiler ... T'es certaine que cela aurait fait un carton. Que les masses se serait pressées pour aller se divertir devant ton destin scellé, en mâchant du popcorn. Mais la vérité, c'est que cette salle est la plus silencieuse de toute. Pièce insonorisée pour une meilleure expérience. Pour toi, ce simple silence est en soi le divertissement. Tu ne sais même plus dire si tu adores le sentiments ou si cela te dérange. Tu n'as plus l'habitude. Tu tentes de te décider. Tu ne sais pas vraiment. Alors tu restes là, immobile. Depuis un bon moment surement.

Soudain, la porte s'ouvre et t'extirpe de ton état paisible. Quelques secondes passent. Tu te demandes si tu as été repérée. « C'est quoi le dernier film que t'as vu ? » Tu as ta réponse. La voix fait place à un visage, non loin de toi. Tu captes un regard qui te parle. Tu en ignore la raison mais c'est un fait. Tu aimes bien ce regard. Tu inspires alors profondément et cherche dans ta mémoire. Tu as l'impression que tu ne trouveras pas lorsqu'un flash te rappelle à l'ordre. Tu te souviens. "Drive ..." Tu te souviens du film et de la conversation qui l'avait suivi. Quatre ans déjà. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: holding something we don't need - 23/09 | 16h45   Mar 22 Sep - 0:41

Engager une conversation avec une jolie fille, c'était un luxe qui méritait bien que Seidel fasse quelques efforts pour se rendre un tant soit peu agréable. Seulement, il n'y avait pas trente-six manières d'initier un échange, tout du moins quand on était comme lui, pas encore suffisamment habitué à ce genre de choses. Alors à défaut de faire comme tout le monde, en la saluant et en se renseignant sur sa journée, il chercha à savoir quel était le dernier film que la jeune femme avait bien pu voir, puisqu'après tout, l'endroit s'y prêtait. Ce n'était pas une question piège, mais simplement la preuve qu'il pouvait s'intéresser aux autres lorsqu'il s'en donnait la peine. Toutefois, il est vrai qu'il espérait par la même occasion se faire une idée du temps que la candidate avait pu passer à l'ombre, en fonction du film qu'elle évoquerait. Seulement voilà, il avait du oublier l'espace d'une seconde qu'il n'y connaissait pas grand chose en cinéma, puisqu'elle énonça bientôt un titre de film inconnu au bataillon, le concernant du moins. « Ça fait longtemps ? » Cette fois, à elle de voir comment elle souhaitait interpréter sa question, car il pouvait aussi bien chercher à se faire une idée du moment où elle avait été voir ce film, que de celui où elle était passée par la case prison, un détail qu'il avait indirectement évoqué un peu plus tôt. Il ne s'estimait pas forcément en droit d'obtenir ce genre d'informations dès leur premier échange, raison pour laquelle il préférait la laisser répondre comme elle en aurait envie. La candidate lui retourna en tout cas la question, et il se pinça la lèvre. « Je me rappelle plus vraiment du titre à vrai dire, mais c'était un truc qui plombait bien le moral, avec Will Smith dans le rôle titre il me semble. Tu vois à peu près ? » S'il était plus ou moins capable de se rappeler du contexte et de certains détails liés à ce film, il était peu surprenant que son titre lui échappe aujourd'hui. Il ne s'était plus rendu dans une salle obscure depuis bien longtemps, et ça n'était pas seulement la faute de son séjour à l'ombre. « T'allais lancer un film ? » Il s'était à nouveau rapproché de là où elle était assise, les yeux rivés vers l'écran encore éteint, que la candidate semblait pourtant avoir longuement fixé. Peut être n'était-elle pas venu pour profiter de la fonction première de cette pièce, après tout. Lui-même n'était pas certain d'être venu y regarder quoi que ce soit.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fuertes

PSEUDO :
ALLY

AVATAR :
ZOE SALDANA

CRÉDITS :
HERJULIWII

NATIONALITÉ :
PUERTO-RICAN

Messages :
64


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: holding something we don't need - 23/09 | 16h45   Mar 22 Sep - 23:15

« Ça fait longtemps ? » Tu laisses ta tête reposer contre le dossier du fauteuil. Tu voudrait répondre quelque chose de tres banal comme " Longtemps ... trop longtemps" parce que c'était ce que tu restais mais tu ne devais pas être la seule dans le cas. 6 mois ou plus, au final, en prison tout devient un peu pareil ... c'est juste l'enfer. Quatre ans. Et le film et l'incarcération ... " Tu n'avais rien à cacher. Enfin pas ça. Cela avait été énoncé dans ton profil alors de toute façon, tout le monde finirait bien par s'en rappeler.

« Je me rappelle plus vraiment du titre à vrai dire, mais c'était un truc qui plombait bien le moral, avec Will Smith dans le rôle titre il me semble. Tu vois à peu près ? » Tu souris, amusée. C'est drôle, cet homme là à l'air si ... inoffensif. Quelque chose d'assez apaisant émanait de lui et sa présence en cet instant de besoin de silence, est pourtant loin de te déplaire complètement. Pas vraiment non. Mais je peux imaginer. De toute façon, pour moi, Will Smith ne fera jamais rien d'aussi bon que le Prince de Bel Air. Tu rigoles, hausses les épaules et avoues : Oui je sais, je suis vieux jeu.

« T'allais lancer un film ? » Tu hoches négativement de la tête. Aussi étrange que cela puisse paraitre. En fait non. Je profitais juste du silence. Le silence complet. Mais je t'en prie, fais toi plaisir, je suis là depuis assez longtemps que pour avoir eu ma dose. Ajoutes-tu simplement dans un clin d'oeil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: holding something we don't need - 23/09 | 16h45   Mer 23 Sep - 20:49

Au départ, s'il avait souhaité se renseigner sur le dernier film que sa camarade avait pu voir avant son séjour en prison, il n'avait pas pour autant calculé de l'interroger ensuite sur ce point-ci en particulier. Ils avaient beau être tous dans la même situation, il ne tenait pas forcément à prendre le risque de mettre quelqu'un mal à l'aise dès ses premiers jours dans le manoir, non pas par bonté d'âme, mais parce qu'il aimerait autant que les choses se passent relativement bien entre lui et les autres. Mais finalement, ayant été intrigué par la réponse qu'elle lui avait fourni, il osa lui poser une question à double-sens, qui visait notamment à savoir combien de temps elle avait passé à l'ombre. Sa camarade semblait agréable, alors il partait du principe que si elle ne tenait pas à évoquer ce sujet d'entrée de jeu, elle le lui ferait gentiment savoir, sans que les choses ne tournent au drame. Mais il semblerait qu'elle ait saisi où il voulait en venir, ce qui le détendit légèrement. « Ça t'a manqué, ou pas plus que ça ? » De ne plus avoir accès à une salle comme celle-ci, en l'occurrence. Lui, ça n'avait pas tellement fait partie de ce qu'il avait le plus regretté, mais tout le monde ne l'avait pas forcément vécu de la même façon. Ce fut par la suite à son tour d'évoquer le dernier film qu'il avait vu, seulement il dut se contenter de lui situer le contexte, étant incapable de se rappeler du titre. Il évoqua notamment Will Smith, et il semblerait qu'il ait à faire à une connaisseuse. « Pourtant, t'as pas trop une tête à avoir un jour regardé ce genre de niaiseries. » Il esquissa un léger sourire, parce qu'il ne disait pas ça pour se montrer critique, mais simplement parce que les trucs qui volaient pas très haut, ça n'avait jamais été son truc. « Tout ce dont je suis sûr, c'est que ça nous rajeunit pas. » C'était le moins qu'on puisse dire, étant donné que certains ici n'étaient sûrement même pas nés quand la série avait été lancée. Lui, il allait déjà sur ses onze ans. Finalement, constatant que l'écran était resté éteint, il chercha à savoir si elle avait prévu de lancer un film, et sa réponse le fit sourire. « Le silence ? Tu peux déjà plus nous supporter ? » Dans le fond, la vie en communauté et l'environnement carcéral étaient proches sur certains points, mais il est vrai qu'ici l'ambiance était incomparable avec ce qu'il avait connu là-bas. Et ça n'était pas pour lui déplaire, du moins la plupart du temps. Ayant en tout cas bien compris qu'elle le laissait choisir quelque chose à mettre, il s'approcha de l'écran qui proposait pas mal de films. « Je pensais qu'on échapperait pas à une compil' de trucs 100% british, style le best-of des Monty Python ou l'une des 72 adaptations d'Orgueil et Préjugés … Et en fait non, y'a l'air d'y avoir pas mal de trucs à sauver. » Bon, il n'était clairement pas un expert en la matière, mais c'est clair qu'à choisir, il aimait autant qu'ils aient autre chose à se mettre sous la dent qu'un truc historique chiant comme la mort. « Interstellar, par contre, je connais pas mais ça m'inspire comme nom. Tu crois que c'est bien ? » De deux choses l'une, soit ce film était sorti pendant qu'il était à l'ombre et ça expliquait le fait qu'il n'en ait jamais entendu parler, soit c'était tout simplement un navet qu'on essayait de leur refourguer. En tout cas, instinctivement, ça lui semblait mieux que le reste.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: holding something we don't need - 23/09 | 16h45   

Revenir en haut Aller en bas
 
holding something we don't need - 23/09 | 16h45
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - SOUS-SOL :: La salle de projection-