AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Red Rooster. (21/09 à 21h20)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Kennedy

PSEUDO :
absolut blank

AVATAR :
david prat

CRÉDITS :
shouu

NATIONALITÉ :
irlandais

Messages :
18


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Red Rooster. (21/09 à 21h20)   Lun 21 Sep - 4:41

VASSILIEV
J’ai ce besoin d’ingurgiter de quoi m’arracher la gueule. Quoi que ce n’est pas un réel besoin. Je ne ressens pas la nécessité même d’avaler de l’alcool, mais c’est plus une question d’occasion. Un sevrage d’un an. Pas vraiment, c’est faux, on trouve toujours de quoi se bourrer la gueule en taule. Moi, je suis un professionnel du troc. Les échanges, les paris en bon magouilleur qui sait toujours comment conclure des bonnes affaires. Un rouleau de papier toilette et une gorgée de vieille pomme de terre fermentée obtenue en guise de payement. Ce n’est pas pareil. Le flacon d’un vieux pot de cornichon vide associé à un placard à balais, il y quand même d’autres lieux de dégustations. J’aspire à mieux. Quelque chose d’autre, le fauteuil en cuir de beau-papa et une descente de riche qui ne se pose plus de questions. Je me ramène dans la cave à vin. Le vin, ça c’est bien un truc de bourgeois. Pas de bière, des centaines de choix à associer à des mets bien précis. Le blanc, le rouge. Moi je m’en fous. Je ne compte pas bouffer en même temps de toute façon. Juste profiter, m’enfiler quelques bonnes bouteilles en crachant dans un sceau comme un gros bouffon plein de pognon qui n’a que ça à foutre de perdre quelques précieux euros en glaviots qui atterrissent dans un fond en métal. Je rôde. Et là, je me perds surtout entre les différents noms de châteaux. Saint-Emilion, Latour, Côtes du Rhône et Haut Marbuzet. Ah, mais merde il y en a autant ? Autant et moi je me suis toujours pas dégoté ma propre terre seigneuriale ou planter mon blason de gros gland afin de fonder mon propre domaine. Ça se fait pas, merde. Et puis, ça me file un sale mal de crâne, ce qui est plutôt con quand on considère le fait que je n’ai même pas encore eu le loisir de me décaper l’estomac avec la merde grandiloquente en bouteille de notre hôte. Je flâne, forcé d’admettre que je n’y connais que dalle, avant qu’une gonzesse débarque à point nommé pour me servir d’encyclopédie de la piquette. Elle devrait faire l’affaire avec sa gueule de pétasse slave qui a sûrement eu l’occasion de se faire payer plus d’un verre depuis son exode vers des européens bedonnants aux portes-feuilles bien remplis. Je me retourne, l’observe sans gêne avec mon œil trop fixe pendant qu’elle avance entre les étagères pour s’approcher en faisant mine de n’en avoir rien à branler de ma tronche. Ouais, non, désolé princesse, mais c’est sûr qu’ici, ça doit la changer de ces types qui lui tournent habituellement autour. Peut-être que je n’ai pas de fric, mais c’est moi qui régale tout de même ce soir. Bienvenue dans mon petit palace, c’est gratuit et illimité. Open-bar. All you can drink avant de finir la tête à l’envers et les yeux plus du tout en face des trous. Je chope des verres et fais tranquillement rouler les pieds entre mes doigts d’un air suffisant pour venir retrouver ses opales. « Tu choisis ? » je demande en lui refilant le sale boulot, bien que ça pourrait passer pour de la galanterie à ses yeux de femelles supposément habituées à ce genre d’intentions. Je m’en fous de ses goûts, c’est plutôt que dans ma famille, on ne paye pas nos ulcères au foie à deux cent balles la bouteille d’alcool, alors au final je n’y connais pas grand-chose en matière de Grands Crus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Vassiliev

PSEUDO :
opiaum

AVATAR :
taylor.

CRÉDITS :
avengedinchains.

NATIONALITÉ :
tchétchéno-russe

Messages :
33


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: Red Rooster. (21/09 à 21h20)   Lun 21 Sep - 20:43

Déjà un petit jour de passé loin de mes quatre murs étriqués. C’est une habitude de détenu que de compter les jours de captivité, une routine même. C’est même un rituel rassurant. Le genre de rituel qui permet de garder un certain contrôle sur sa vie et son présent dans un environnement où la mécanique est déjà rôdée, où la liberté est bridée. Quoiqu’il en soit, j’ai du mal à me complaire dans ce luxe. Je me contente encore de peu. On pourrait croire qu’on irait céder de manière boulimique à l’opulence. Mais, pas du tout, nous ne sommes pas des assoiffés en quête d’une oasis dans le désert. A tout le moins, je ne le suis pas. Au contraire, on a trop peur de devenir des camés, des drogués au faste, des toxicomanes du beau. C’est que l’on s’habitue plus aisément dans un sens que dans l’autre. Et, comme tout un chacun, je ne me rappelle que trop bien de la longue période de sevrage… J’ai du me sevrer de la liberté, abandonner l’euphorie des choix irréfléchis... Cela dit, je retrouve la même ambiance ici à ceci près que c’est une servitude consciemment voulue. Peu importe. Je sillonne toujours les couloirs jusqu’à pousser une porte, puis une autre… Puis une voix, un choix. J’arque le sourcil avant d’analyser rapidement la situation : un ivrogne, des bouteilles. Je me pince imperceptiblement les lèvres avant d’affiner la scène : un ivrogne qui s’essaye à des effluves plus raffinées. « Ca, c’est bien un délire d’occidentaux » je peste un brin méprisante et non sans un coup d’œil en l’air. En réalité, je ne bois pas. Histoire de religion ou plutôt d’apparat bla bla bla. « Tu peux obtenir le même effet en tournant sur toi-même et regardant le plafond » j’ajoute avant de pointer, quand même, une bouteille du doigt. Au pif, naturellement. A quelque chose près que ca ne dure pas aussi longtemps et qu’on s’évite les désagréments de la gueule de bois et de la purge totale de l’estomac.




~ CLARTÉ BLAFARDE ET SOMBRE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kennedy

PSEUDO :
absolut blank

AVATAR :
david prat

CRÉDITS :
shouu

NATIONALITÉ :
irlandais

Messages :
18


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: Red Rooster. (21/09 à 21h20)   Mer 23 Sep - 23:10

Mes lèvres s’étirent doucement en un rictus moqueur à sa réflexion de slave trop fière. Les occidentaux. Tout un titre censé nous différencier, l’impératrice slave et le clochard irlandais, mais au final c’est bel et bien en Europe qu’elle est venue chercher son salut. Je dois avouer être plutôt déçu du produit que l’emballage de pute russe aux jambes interminables et aux lèvres charnues m’avait pourtant vendu. Pas foutue de m’orienter convenablement et je commence de plus en plus à douter de la fonctionnalité que je pourrais tirer de cette nana lorsqu’elle me pointe une bouteille au hasard. En soit, je m’en fous de la qualité de l’alcool donc je ne suis pas si regardant que ça à propos du nom qui s’étalera sur l’étiquette, mais je vais me mettre à penser qu’elle ne sert à rien. J’attrape le vin désigné pour le déboucher sans m’en faire à propos du fait que je risque de me taper le contenu en solitaire. « Donc je te propose de faire un petit tour dans ton coin pendant que je le goûte ? » Comme les chiens un peu cons qui essayent d’attraper leur queue, mais jusqu’à preuve du contraire il n’y a qu’une seule queue de présente dans la cave donc faudra peut-être un peu changer les règles si elle tient à s'essayer à l'exercice. « T’es sûre que tu n’en veux pas ? » je tiens tout de même à vérifier, parce qu’il parait que l’alcool, ça fait gonfler et je crois que ça ne lui ferait pas de mal de prendre un peu du cul vu l’absence de courbes sur sa silhouette. C’est tout raplapla pour le moment et par conséquent pas bien affriolant. Je me verse une dose conséquente de vin dans mon verre, frôlant pratiquement la catastrophe sur les tapis du lord avec une vague bordeaux qui menace de passer par-dessus bord. Je le porte à mes lèvres, sirote tranquillement en reposant mes prunelles sur la donzelle inactive au milieu de la pièce. « Pourquoi ? » je demande comme si le refus de boire un verre en si charmante compagnie que puisse être la mienne relevait d'une anomalie manifeste. Une slave, dans ma tête c'est forcément une russe. Et les russes, ça s'enivre à la moindre occasion avec des poisons incolores et insoupçonnés bien pire que ce qui coule pour le moment dans mon œsophage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Vassiliev

PSEUDO :
opiaum

AVATAR :
taylor.

CRÉDITS :
avengedinchains.

NATIONALITÉ :
tchétchéno-russe

Messages :
33


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: Red Rooster. (21/09 à 21h20)   Ven 25 Sep - 19:12

Naturellement, je fais une généralité. Parce qu’on ne va pas se mentir ou se leurrer, ce sont tous les mêmes. Ils sont nourris au même engrais. C’est la même mauvaise herbe. Cheap et chimique. C’est une façon comme une autre de procéder. « Et moi je te propose de te mettre à la page de cette valeur fondamentale qui semble complètement t’échapper qu’est le Respect » Oui avec un grand R. Je réponds d’une voix tout à la fois douce et cassante. Encore une délire d’occidental que de se sentir au dessus de ce genre de vertu, de ne pas se sentir concerné par ce genre de concept tout à la fois noble et pourtant élémentaire. C’est à la portée de tous pourtant. Mais parce qu’on leur laisse une marge de liberté, ils se pensent tout permis. Parce qu’on leur laisse la liberté de choisir qui ils sont, ce qu’ils veulent être et devenir mais également de penser par eux-mêmes, qu’ils en usent et abusent. On a précisément là, ce que craignent les dirigeants slaves. Les débordements. L’homme de base est stupide et si on lui tend le doigt, il vous bouffe le bras. Donc, le calcul est rapide : autant ne rien leur donner, autant tout contrôler. Au final, c’est grâce à ce genre d’exemple pathétique et grotesque que j’ai devant moi que l’on oppresse certains peuples, qu’on ne leur donne pas leur chance d’avoir une relation de proximité avec la Liberté. « Certaine, j’aurais trop peur que tu n’en profites » je lance d’un air dégagé, ironique, voire désintéressé avant d’aller m’installer sur une chaise haute face à lui. Je tourne sensiblement d’un côté et de l’autre, laissant mes prunelles azurs caresser la pièce d’un regard curieux avant que la voix du jeune homme ne me parvienne de nouveau. J’arque le sourcil avant de saisir. « Question d'habitude forcée » je m’entends répondre presque mystérieuse. « Et toi, pourquoi ? » je le relance à mon tour. Oui, pourquoi boire pour boire. Pourquoi ne pas savoir apprécier ? Surtout, pourquoi remplir un verre de vin à ras bord... « T'es au courant que ça ne se fait pas ? » je lance en désignant d'un léger mouvement de tête le verre qui déborde entre ses mains. C'est ridicule, ce qui m'arrache un sourire moqueur.




~ CLARTÉ BLAFARDE ET SOMBRE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Red Rooster. (21/09 à 21h20)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Red Rooster. (21/09 à 21h20)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - SOUS-SOL :: La cave a vin-