AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 the leftovers - 24/09 - 14h55

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Lodde

PSEUDO :
odoyá

CRÉDITS :
loulouklabest

NATIONALITÉ :
(IT)

Messages :
117


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: the leftovers - 24/09 - 14h55   Lun 21 Sep - 16:44

sergueïev

L'idée était simplement de reprendre un crayon un stylo et son bloc notes. Le beau temps poussait les résidents à se balader dans les alentours du manoir ou à se prélasser en extérieur. Lodde, lui, avait décidé de se munir de sa meilleure arme pour débuter l'analyse du manoir. Observateur certes, mais pas amateur des casse-têtes, il avait choisi de redessiner certains détails et plans de chaque pièce afin d'en saisir les images cachées. Approche peut-être simpliste, c'était sa solution à un manque total d'initiative dans la recherche d'indices.

Du coup, cela fait une heure que l'italien se tâche à l'encre ses doigts d'apprenti graphiste. Il guette à droite à gauche, se décale lorsqu'un rayon de soleil vient troubler sa vue. Le mouvement constant lui permet de porter un regard objectif et surpris sur chaque nouvel élément. Mais plus il se tord le cou, plus la frustration froisse sa volonté. Une putain de salle à manger. Le voilà condamné à faire des plans d'intérieur tandis que son dada à lui se trouve dans l'exploration urbaine. Il est en train de longer la pièce en comptant ses pas afin d'estimer la largeur de l'espace lorsque l'une des filles (russe peut-être, avec l'un de ces noms russes dont il ne se souvient jamais) arrive une assiette à la main. "Bon appétit" , qu'il souffle, avant de noter ses mesures approximatives au dos du plan. C'est sans doute le moment de se méfier, d'éviter d'indiquer à la concurrence sa stratégie d'attaque. Mais Lodde a cette fâcheuse habitude de ne pas aimer abandonner en cours de route, alors il jette un coup d'oeil à la fille, rapide, furtif, pour voir ce qu'il en est.



mélange de noir avec le blanc,
jeu de reins, jeu de vilains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sergueïev

PSEUDO :
la brindille.

AVATAR :
dasha.

CRÉDITS :
alaska

NATIONALITÉ :
russe.

Messages :
54


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: the leftovers - 24/09 - 14h55   Lun 21 Sep - 23:17

Je décide qu'il est temps de m'alimenter pour contrer les clichés d'anorexie que l'on me sort régulièrement. Je fuis évidemment les heures de rush où l'on pourrait être obligé d'avoir une conversation dès plus futiles afin de passer le temps. J'imagine que personne n'ira manger à 15h, j'ai presque réussi à masquer l'orchestre qu'exécute mon estomac par des toussotements. J'attrape une assiette pour me faire une salade légère, je ne sais pas cuisiner alors j'évite de m'empoisonner pour autant. Je compose cette dernière sans plus d'entrain. Je suis de ceux qui mangent simplement pour survivre, je n'ai aucune passion pour la bonne nourriture il faut dire. Je rejoins la salle à manger. Je capte dans mon champ de vision un candidat dans une occupation plus qu'étrange. Je virevolte telle une petite ballerine autour de lui pour m'en approcher afin de comprendre ce qu'il est entrain de faire. Je fronce rapidement les sourcils, intriguée. Je veux comprendre le but de faire cela. Il finit bien évidemment par me remarquer. Je finis par me souvenir de justesse le but de ma venue ici. Je perds assez rapidement mon fil rouge. « Merci » je claironne de ma voix de poupée de l'est avant de tirer avec délicatesse une des chaises. Je m'installe sur cette dernière, en me mettant en tailleur. Je joue de mes doigts avec ma fourchette. « Qu'est ce que tu fais ? » je lui demande en posant innocemment mes prunelles sur le jeune homme. Je crois que c'est celui qui est affilié à la blonde du prime. « Je peux aider ? » je l'interroge finalement parce que je suis toujours ravie de me trouver une utilité dans tout ce désordre, histoire de ne pas faire tâche lorsque je l'observe se concentrer non loin, je me vois tout de suite moins mâcher ma laitue à côté. Ça me dérange. « Sergueïev » je me présente pour lui éviter le malaise de celui qui ne capte pas immédiatement les prénoms et puis cela nous fait gagner du temps aussi. Ce n'est pas négligeable.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lodde

PSEUDO :
odoyá

CRÉDITS :
loulouklabest

NATIONALITÉ :
(IT)

Messages :
117


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: the leftovers - 24/09 - 14h55   Mar 22 Sep - 1:35

Il devrait remercier plus souvent son père, pour ses enseignements de mathématiques et géométrie. S'il n'avait pas été traumatisé dès l'enfance ses dessins seraient sans doute limités à des soleils et étoiles. Mais la notion d'espace travaillée, il a depuis quelques années appris à se dépatouiller sans outils de mesures.
Lodde se prend à son propre jeu. Il cherche des détails et finit par redessiner la pièce. C'est ce côté psychorigide perfectionniste qui a su le tromper dans le passé. Après la salle à manger ce sera la cuisine, puis la bibliothèque, et ainsi de suite jusqu'à avoir passé au peigne fin le manoir. Et qu'en est-il des doubles murs ? Il doit bien y avoir un passage secret dans le coin. Le bureau du Lord, sans doute... Le problème c'est qu'à arpenter la salle à manger il ne se rend pas très discret. La Russe est là, elle l'observe, n'avale même pas ses quelques feuilles de salade. C'est perdu d'avance, Lodde le sait. Les matons lui disaient de se méfier, mais il n'a jamais été des plus attentifs à l'école de la vie. "Lodde" il ne retiendra pas immédiatement son nom. Dans un jour ou deux sans doute. Un sourire engageant colore ses lèvres. Arrivé dans un coin de la pièce il note de nouvelles mesures et hausse les épaules. "Ca dépend, t'es plutôt travail solo ou d'équipe?" autant que les bases soient posées. Il a peut-être de l'avance sur certains via ses connaissances des lois de l'espace et ses dessins d'obsédé des mesures, c'est pas pour autant qu'il compte se faire rouler. "Les mystères du manoir, t'y as pensé?", il demande, posément, histoire de voir s'il est le seul à ne s'être aucunement préoccupé de l'enjeu depuis sa sélection.



mélange de noir avec le blanc,
jeu de reins, jeu de vilains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sergueïev

PSEUDO :
la brindille.

AVATAR :
dasha.

CRÉDITS :
alaska

NATIONALITÉ :
russe.

Messages :
54


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: the leftovers - 24/09 - 14h55   Mer 23 Sep - 21:02

Je délaisse bien rapidement mon repas. Je l'observe avec une curiosité non dissimulée s'agiter non loin de moi. Evidemment que ça m'interpelle, je ne suis pas le genre de fille qui ignore facilement les individus qui évoluent dans son environnement. Alors tout mon corps s'oriente sensiblement dans sa direction tandis que je le dévisage, mes opales s'agrandissant d'intérêt. Je lui offre mon nom du bout des lèvres et j'ai le sien en retour. J'hoche délicatement la tête en espérant qu'il s'imprime une bonne fois pour toute. Ce n'est pas gagné. Je fais une vaste moue devant sa question parce qu'il n'a pas répondu clairement aux miennes. Je fais mine de me redresser, m'étirant au maximum, mon port de tête me faisait gagner quelques centimètres supplémentaires, je tente de voir ce qu'il peut bien noter. « Tout dépend du but à atteindre » je tempère en haussant les épaules. Il faut bien que j'évalue avant de voir l'intérêt que je peux y trouver. J'aurai tendance à opter pour le travail en groupe si je choisis bien mes coéquipiers et que je ne me fais pas avoir à la fin. « Tu penses que tu vas trouver un indice en faisant l'architecte ? » je demande sincèrement sans qu'on puisse déceler une once de moquerie dans mon ton parce qu'il n'en a pas. Il faut quand même remarquer que notre dialogue n'a aucune réponse. Personnellement je commence déjà à m’intéresser sur ce que peuvent cacher les autres candidats, je n'ai pas encore eu le temps de me pencher sur le manoir ou même sur l'histoire du Lord et de sa famille. J'ai capté ce qu'on avait bien pu dire pendant le prime et c'est déjà pas mal.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lodde

PSEUDO :
odoyá

CRÉDITS :
loulouklabest

NATIONALITÉ :
(IT)

Messages :
117


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: the leftovers - 24/09 - 14h55   Jeu 24 Sep - 0:52

Ce court échange atténue l'image négative que Lodde s'était (arbitrairement) construit de Sergueïev. C'est qu'elle avait quand même réussi à se fritter avec l'autre con là, le soir de leur arrivée. Il l'avait instantanément mise dans la case "nordique grande gueule". Froide et distante. Pas facile à vivre. Bref, la poupée de marbre qu'elle avait elle-même voulu montrer lors de leur voyage en fourgonnette. Il y a des personnes avec lesquelles Lodde sait qu'il ne tissera jamais. L'idée de devoir creuser comme un fou pour soutirer trois mots est la définition même d'anti-relation à ses yeux. C'est ce genre de gars qui aime observer mais n'ira jamais chercher à briser les masques. Il préfère que l'évidence s'offre à lui plutôt que de devoir bouger un doigt. Une feignasse, sans doute. Ça l'arrange donc bien que Sergueïev ait fait le premier pas. "Le but ici paraît assez évident" il sourit. Ses yeux se posent sur ce visage aux traits fins. Difficile de la voir en détenue. "Ils vont tout faire pour nous monter les uns contre les autres. C'est en créant des tensions qu'ils nous dévoileront. Alors soit t'es consciente de ça et tu préfères te la jouer solo en risquant de te brûler à tout moment, soit tu cherches du soutient, tout en sachant qu'un jour il faudra le briser pour avancer" Lodde hausse les épaules "À mon sens il n'y a pas de bonne réponse. C'est deux stratégies qui se valent sans doute", les téléspectateurs aimeront autant les âmes solitaires que les groupes soudés. La solitude entraîne la peine, la compassion, mais aussi la colère et la rancoeur. Le solo sera le plus perfide, il frappera à grands coups le moment venu. Le groupe entraîne l'affection, le voyeurisme. On attend avec hâte la moindre fausse note qui dissociera tout l'accord. A son intérêt, Lodde la voit plutôt travail d'équipe que loup solitaire. Elle est sympa dans sa spontanéité. Ça lui arrache un sourire et fait retomber sa méfiance. "Je pense qu'il faut essayer de voir plus loin que ce qui s'offre naturellement à nos yeux. Je suis bon à dessiner, alors je tente. D'autres seront bons en énigmes, t'es bonne en énigmes?", Lodde déteste les devinettes. Ca le frustre en quelques secondes et il préfère abandonner que de nourrir la fierté de celui qui attend la réponse. Pourtant ici il sent qu'il va devoir prendre sur lui, lâcher ses carnets et faire travailler ses neurones. Il la regarde et se dit que c'est quand même fou ce que Dieu a pu faire comme conneries pour que deux comme eux se retrouvent derrière des barreaux.



mélange de noir avec le blanc,
jeu de reins, jeu de vilains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: the leftovers - 24/09 - 14h55   

Revenir en haut Aller en bas
 
the leftovers - 24/09 - 14h55
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - REZ :: La salle a manger-