AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 who knows who - 21/09 | 18h45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: who knows who - 21/09 | 18h45   Lun 21 Sep - 20:41

w/ laeddis

Voilà déjà quelques minutes que Seidel avait poussé la porte de la cave à vins, et qu'il avait posé les yeux sur l'une des interminables étagères qui composaient les lieux. Sur celle-ci étaient rangées les bouteilles de quelques grands crus italiens, ce qui ne fut pas pour lui déplaire, évidemment. Car bien qu'étant italien de cœur depuis presque six ans, il n'avait pour autant jamais eu l'occasion d'ouvrir une bouteille comme celles-ci, d'abord parce que ses revenus ne le lui auraient pas permis lorsqu'il peinait déjà à joindre les deux bouts, et par la suite, parce que les bouteilles qu'il avait pu obtenir des matons qu'il avait su apprivoiser à Bollate, tenaient plus de la piquette qu'autre chose. Il ne prévoyait pourtant pas nécessairement de déguster l'un de ces vins, peut être parce qu'il aimait croire que de tous les petits plaisirs qu'il aurait l'occasion de redécouvrir au fil des jours, ça n'était pas celui qu'il assouvirait en premier. Mais lorsque des pas semblèrent se rapprocher de lui, il lui parut évident que quelqu'un là-haut ne tenait pas à ce qu'il soit raisonnable. Car bientôt, un jeune homme entra à son tour dans la cave. « J'avais pas prévu d'ouvrir une bouteille dès mon premier jour ici, mais puisque t'es là, on devrait pouvoir déguiser ça en toast. » Et après un léger haussement d'épaules, l'autrichien se saisit d'une bouteille qui l'inspirait un peu plus que les autres. Un Barolo La Serra de 2008, ce qui étira finalement ses lèvres en un léger sourire, tandis qu'il la montra au candidat. « J'ai souvent entendu dire que c'était de la bonne bouteille. T'es partant pour vérifier ça ? » Il ne l'obligerait pas à boire en sa compagnie s'il n'était venu ici que pour jeter un coup d’œil, mais c'est vrai qu'il apprécierait de trinquer avec quelqu'un. Après tout, il y avait bien des choses à fêter, à commencer par le fait d'avoir cette conversation dans la cave à vins d'un élégant manoir.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laeddis

PSEUDO :
caribou

AVATAR :
boyd holbrook

CRÉDITS :
babine

NATIONALITÉ :
britannique

Messages :
59


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: who knows who - 21/09 | 18h45   Lun 21 Sep - 23:57

Autant Laeddis avait un talent pour la cuisine et connaissait sur le bout des doigts des recettes invraisemblables, autant il n'y connaissait strictement rien en vin. C'était ce à quoi il était en train de songer alors qu'il descendait les marches qui menaient à coup sûr à une très grande cave richement dotée en breuvage précieux. Il ne savait pas trop ce que valait les différents noms qui lui sautaient à la vue, mais l'autre homme dans la salle semblait s'y connaître bien plus. Il lui répondit par un sourire et un hochement de tête, pas mécontent de commencer la soirée avec un bon verre. Même s'il n'y connaissait rien, il savait apprécier les bonnes choses. Il le regarda sortir une bouteille dont il entrevit l'étiquette sans trop faire attention. Encore une fois il se retrouva à hocher de la tête. Il constata alors qu'il n'avait toujours pas parlé. Il se racla la gorge pour faire bonne mesure, puis fit entendre le son de sa voix. « Je vais être honnête, je n'y connais rien. Mais je veux bien toujours vérifier ça avec toi, même si mon avis ne vaudra pas grand chose. » Il fit un sourire désarmant, pas gêné du tout de montrer les zones abyssales de son ignorance. Il commençait à comprendre comment on pouvait s'en sortir sans mentir. C'était un essai plutôt probant. « Je n'ai pas bu de vin depuis quelque chose comme deux ans, c'est fou. » Il espérait que cette remarque ne rappellerait pas à l'autre de mauvais souvenirs, ceux des choses dont on les avait privé et qu'ils redécouvraient petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: who knows who - 21/09 | 18h45   Mar 22 Sep - 23:18

Ces bouteilles sagement entreposées ne représentaient pas pour Seidel une tentation irrésistible, raison pour laquelle il pensa dans un premier temps se contenter de les toucher avec ses yeux, puis ressortir en se faisant la promesse de repasser plus tard dans la semaine, lorsqu'il aurait un peu moins de scrupules à piocher dans les réserves du Lord. Mais l'arrivée d'un de ses camarades changea la donne, puisque l'usage voudrait probablement que deux hommes qui se trouvaient dans leur situation trinquent ensemble au début de cette aventure, sûrement aussi importante pour l'un que l'autre. Alors oui, pour le coup, il semblait nécessaire de s'ouvrir une bonne bouteille, ce qui dans le fond n'était pas pour déplaire à l'autrichien. Il aurait probablement pu attendre quelques jours pour goûter l'un des vins qui avaient tout de suite attiré son attention, mais ça n'était pas plus mal que la dégustation soit avancée. Ainsi s'empara-t-il d'un vin italien dont la réputation n'était plus à faire de ce qu'il avait déjà entendu dire, et il semblerait que son camarade ne soit pas contre l'idée de s'assurer qu'elle n'était pas surfaite, justement, cette réputation. « Au moins tu seras complètement objectif. » Et puis, il ne pouvait pas non plus prétendre être un expert en matière de vins. Il avait souvent eu l'occasion d'en boire lorsqu'il vivait encore à Salzbourg, mais le vin autrichien qu'on servait aux repas n'avait pas fait de lui un fin connaisseur pour autant. Le candidat confessa par la suite ne pas avoir bu de vin depuis environ deux ans, ce qui l'amena à arquer un sourcil, subitement curieux. « Là-bas, tu te faisais pas fournir des trucs ? » Là-bas faisant bien évidemment écho à la taule, un sujet que son camarade avait indirectement évoqué, du moins c'est ce qu'il avait cru comprendre. « Moi, si. Là où j'étais, les matons filaient des mini-bouteilles à ceux qu'ils avaient à la bonne. Elles étaient pas plus grandes que les merdes que distribuent les types qui font la promotion d'une marque, du coup y'avait pas grand chose dedans et c'était pas toujours génial, mais c'était toujours bon à prendre. » Le plus souvent, il aimait autant se faire fournir des clopes, des médocs ou un jeu de cartes pour passer le temps, mais de temps à autres, ce genre de trucs l'avaient pas mal dépanné. Finalement, l'autrichien partit récupérer deux verres puis entreprit d'ouvrir la fameuse bouteille pour leur servir un peu de ce vin qu'il était plutôt impatient de goûter. « On trinque à quoi ? » Ça n'était pas le choix qui manquait, du moins lorsqu'on était prêt à admettre que bien qu'étant encore loin d'être complètement libres de leurs mouvements, ils n'étaient pas à plaindre dans une baraque comme celle-ci, qui n'avait pas grand chose à voir avec la prison, la vraie.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laeddis

PSEUDO :
caribou

AVATAR :
boyd holbrook

CRÉDITS :
babine

NATIONALITÉ :
britannique

Messages :
59


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: who knows who - 21/09 | 18h45   Mar 22 Sep - 23:53

C'était la première fois qu'il discutait explicitement de la prison avec quelqu'un bizarrement, comme si le sujet était quelque chose de tabou ou alors de si évident que personne ne voulait vraiment en faire référence. Il ne savait pas trop si c'était une bonne idée de remuer toutes ces choses dans une conversation avec un inconnu, autour d'un petit verre de vin. Ca paraissait lointain et irréel alors que cela avait été sa vie de tous les jours pendant un certain temps. En parler, c'était presque banaliser la chose, et il n'était pas sûr de le vouloir. Mais son nouveau compagnon avait l'air charmant, ou tout du moins assez bien élevé pour poser des questions loin d'être indiscrètes. Il pouvait bien y répondre, il se refuserait à d'autres questions par la suite avec moins de scrupule ainsi. « J'ai un ami qui a essayé leur vin et qui l'a recraché direct. Je me suis dit que c'était pas forcément un bon investissement, alors je demandais d'autres choses, genre des clopes. Ou rien, j'ai oublié d'être exigeant à force. » En vérité, il avait tellement été exigeant avec tout au bout d'un moment qu'on lui avait refusé beaucoup de choses jusqu'à ce qu'il se calme et qu'il finisse par comprendre qu'il fallait ne vouloir rien pour qu'on vous donne quelques babioles par bonté de coeur. A ce moment là, il avait su qu'il avait touché le fond. « On peut trinquer au fait de pouvoir goûter à un bon vin sans le devoir à personne. » Et avec cette simple phrase, il faisait comme si tout ça lui était dû, comme si leur présence ici n'était pas dû au bon vouloir d'un lord bizarrement généreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: who knows who - 21/09 | 18h45   Jeu 24 Sep - 0:46

Ce type était décidément tombé à point nommé, car tandis qu'il s'apprêtait à rester raisonnable et à reporter son envie de dégustation à plus tard, voilà qu'il avait à présent une excellente excuse pour ouvrir l'une de ces bouteilles. Son interlocuteur n'était donc pas un fin connaisseur, mais il ne l'était pas davantage de son coté, alors ce détail était loin d'avoir la moindre importance, surtout maintenant qu'il lui paraissait évident que trinquer au début de cette aventure était la meilleure chose qu'ils puissent faire. Par la suite, le fait que le candidat avoue ne pas avoir bu une goutte de vin depuis près de deux ans eut toutefois tendance à l'intriguer, car beaucoup de détenus s'arrangeaient généralement pour se faire fournir un peu d'alcool, bien qu'il soit justement bien placé pour savoir qu'il y avait des exceptions. Et c'était visiblement aussi le cas de ce type, qui avança un assez bon argument. « C'est clair que les mecs auraient aucun intérêt à te refiler l'une des bouteilles qu'ils gardent dans leur cave. » Il l'avait dit l'instant d'avant, les matons avaient plutôt tendance à distribuer des trucs assez merdiques, et il fallait rarement en attendre davantage de leur part. Les clopes, en revanche, étaient généralement un peu plus faciles à obtenir, et il avait de toute façon toujours été moins difficile à ce niveau-là. « Pareil, sans clopes j'aurais pas tenu. Mais je faisais quand même gaffe à les économiser, parce que certains auraient été prêts à vendre leur âme au diable pour un paquet, et ça les matons le savaient. » Et parce qu'ils le savaient, justement, certains ne se privaient pas d'en jouer avec sadisme. Des pauvres mecs sans fierté, le plus souvent tombés pour des délits mineurs, il en avait vu défiler un paquet. Et ces mecs-là, les matons les avaient rarement ménagés, quitte à parfois les mettre délibérément en danger. L'autrichien finit en tout cas par ouvrir la bouteille qu'il avait préalablement choisie, puis partit leur chercher deux verres, avant d'évoquer l'idée de trinquer, au moment où il les servit. Son camarade fit alors une suggestion à laquelle il hocha doucement la tête, avant qu'il ne lui lance un regard légèrement complice, profitant du fait d'être en compagnie d'un autre homme pour confesser quelques mots. « Ou au fait de pas pouvoir entrer dans une pièce sans presque inévitablement y croiser une nana, ce qui est loin d'être négligeable, avouons-le. » Autant le dire, la compagnie féminine était l'une des choses qu'il avait eu le plus de plaisir à retrouver, une fois arrivé ici. Il n'avait encore passé qu'une journée dans le manoir, mais déjà il s'était délecté de ces présences chaleureuses, qui lui avaient plus qu'atrocement manqué pendant ces cinq années. « Mais t'as raison, pour cette fois, trinquons au vin. Et la prochaine fois qu'on se sentira reconnaissants, on aura qu'à se retrouver ici pour trinquer à autre chose. » Sur ces mots, il fit tinter leurs verres et but une gorgée de ce vin, lui qui proposait ni plus ni moins au candidat d'être son compagnon de picole, pour les fois où l'un ou l'autre ressentirait le besoin de se servir un verre. En ce qui le concernait, ça n'était pas demain la veille qu'il risquait de pouvoir regoûter à un vin comme celui-ci, alors il risquait de s’asseoir sur ses principes à plus d'une occasion.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laeddis

PSEUDO :
caribou

AVATAR :
boyd holbrook

CRÉDITS :
babine

NATIONALITÉ :
britannique

Messages :
59


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: who knows who - 21/09 | 18h45   Jeu 24 Sep - 22:55

Laeddis hocha la tête en entendant le commentaire de Seidel. Il ne comptait pas le nombre de fois où ses exigences et ses besoins avaient été l'occasion pour les autres de tester sa patience et de rire de lui quand il perdait un peu le contrôle. Il avait appris alors à se passer de bien des choses même si les mauvaises habitudes reccomenceraient vite et qu'il sentait déjà grandir en lui des besoins qu'il avait oublié. Il fit un sourire en coin en parlant de clope. Il apprécierait d'avoir un compagnon pour aller les fumer dans le jardin de la propriété, le soir, quand le ciel est rouge et qu'il n'y a plus un bruit. « Si tu veux, j'ai gardé précieusement un paquet de cigarettes, le paquet de la semi-liberté, tu pourrais fumer tout ça avec moi. » Pour dire la vérité, il l'avait volé à un mec du personnel qui s'était occupé de lui entre le prison et l'émission. Mais il n'était pas question de révéler ses petites manies de kleptomanie. Il émit un rire quand l'homme proposa une autre raison de fêter. Certes, ce n'était pas désagréable. Mais bizarrement, les courbes féminines ne lui avaient pas tant manquées. Peut-être en raison de sa dernière expérience en date, qui avait été un échec cuisant et qui portait encore ses conséquences aujourd'hui. Mais il ne laissa rien paraître, il leva juste son verre avec un sourire en coin. « Et on a de la chance, on n'a pas retrouvé les plus moches. » Même si elles devaient toutes avoir un passé plus ou moins sombre, comme tous, il était vrai qu'elles étaient loin d'être désagréables à regarder, et ça, il pouvait bien le reconnaître. Il trinqua joyeusement et but une gorgée avant de répondre à son nouveau compagnon. « Ca me va. J'espère juste qu'on aura encore beaucoup d'autres occasions de trinquer. Pas que j'aime le vin, mais la perspective d'avoir encore quelques petits plaisirs dans cette maison serait plutôt sympathique. Après tout, je vais t'avouer que c'est sûrement l'une des premières choses que je suis venu chercher ici : un peu de répit et enfin quelques gratifications. » Parce qu'il n'était pas un dur et que la prison l'avait achevé à tel point que parfois il ne se reconnaissait plus. Et maintenant, il se retrouvait peu à peu, et il se félicitait d'avoir participé à cette émission, au delà même de la perspective de gagner et de sortir définitivement de prison. Ces quelques jours se révélaient déjà intensément réparateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: who knows who - 21/09 | 18h45   

Revenir en haut Aller en bas
 
who knows who - 21/09 | 18h45
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - SOUS-SOL :: La cave a vin-