AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Eau bénite. (21/09 à 22h50)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Kennedy

PSEUDO :
absolut blank

AVATAR :
david prat

CRÉDITS :
shouu

NATIONALITÉ :
irlandais

Messages :
18


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Eau bénite. (21/09 à 22h50)   Lun 21 Sep - 22:47

RIZZO
Première journée passée à essayer de marquer son territoire. Lever la patte plus haut que les autres pour s’imposer dans l’espace et le faire sien. C’est épuisant. On s’aboie dessus pour des raisons obscures, on se regarde en chien de faïence. C’est fini. Ils se sont pour la plupart déjà couchés après cette première journée et ça me semble être le moment idéal pour inaugurer proprement les baignoires de la salle de bain. C’est marrant. Ouais, parce que la pièce est presque plus grande que mon appartement et les chiottes du Lord sont sans doute également plus luxueuses que tout l’intérieur de mon petit chez-moi. Du carrelage, du marbre. Rien que ça. Je prends mes petites habitudes, m’installe en déposant mes affaires sur les étagères mises à la disposition des candidats. Je suis méfiant, je sais bien que quand je retournerais dans ma chambre, je les récupérerais. Je ne laisserais rien, par habitude, comme quand tu te ballades avec ton propre rouleau de papier toilettes que t’as payé la peau du cul en prison. J’ouvre les robinets, vide sans la moindre gêne un flacon subtilisé après l’avoir dégoté dans un coin et je regarde la cascade de mousse qui prend possession de la baignoire à la même vitesse qu’une avalanche blanchâtre engloutissant une surface territoriale. Je me débarrasse de ma chemise, suivit de mon pantalon qui vient recouvrir le carrelage froid du sol. Les effluves de vapeurs en provenance de la baignoire ont déjà installées une fine couche de bouée sur le miroir ridiculement gigantesque. Je dessine une bite. Parce que je suis con et que même si je suis censé être un adulte responsable dans cette baraque afin de me montrer méritant de la liberté promise à l’un d’entre nous, il y a des trucs qui me font assez marrer pour que j’oublie le reste. Un coup d’œil en direction de mon bain mousseux m’assure que celui-ci a atteint un niveau appréciable. Je laisse glisser mon caleçon sur mes jambes et m’apprête à pénétrer dans l’eau quand je me rend compte de la présence de la blonde avec laquelle j’ai partagé le fourgon la veille. « Désolé, princesse. » je marmonne à la gueuse sans la conviction qui va avec mes paroles dans ma voix de je-m’en-foutiste. J’en sais rien, peut-être bien qu’autant de pénis d’un coup ça lui écorche la vue après une salvation d’une durée indéterminée, tant pour la version 3D que j’expose façon copie du Diadumène de Polyclète que celle esquissée sur le miroir. Quoi que j’en sais rien, je n’ai toujours pas déterminé si le bouffon de la vieille était son mec avec lequel elle a dû s’empresser de copuler ou une autre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rizzo

PSEUDO :
casseurs flowters.

AVATAR :
p. edwards.

CRÉDITS :
golders + anaëlle.

NATIONALITÉ :
anglaise & italienne.

Messages :
49


MessageSujet: Re: Eau bénite. (21/09 à 22h50)   Mar 22 Sep - 10:39

Première journée passée ici et Rizzo veut se débarrasser de tout ce qu’elle a sur les épaules, elle veut juste pouvoir prendre le bain le plus long du monde avec une bombe de bain, de la musique, des bougies et du vin. C’est pas trop demandé, sincèrement, c’est à la portée de n’importe quelle personne en dehors d’une prison, ça peut être à la sienne maintenant, non ? C’est donc avec son fidèle verre de vin et l’une des bougies, qu’elle a pu trouver quelque part dans le manoir, qu’elle prend la direction de la salle de bain. Tant pis pour la musique, elle s’en passera pour cette fois. Simplement vêtue d’un kimono en soie, le verre dans une main et la bougie retenue contre elle, Rizzo arrive devant la porte de la salle de bain et ouvre la porte avec sa main libre. Il lui faut une seconde pour voir que la pièce est déjà occupée et une autre pour remarquer que l’occupant est nu. Bien. Quelle agression des yeux. Le candidat s’excuse mais n’a pas l’air de penser ce qu’il dit pour un sou, restant planté comme un piquet au milieu de la salle de bain, son art étalé sous ses yeux. Et lorsque Rizzo dit art, elle entend surtout ce qui est affiché sur le miroir. « Je crois que tu as largement embellit la réalité. » Elle lance alors en détachant son regard du miroir pour le poser sur le candidat, le laissant traîner un instant, avant de se détourner pour poser la bougie sur l’un des coins de la baignoire. « Je ne savais pas que les prisonniers étaient attirés par les bulles et la mousse. » Rizzo se retient de dire que ça ne vaut pas Lush, ça n’intéresse personne, et elle se tourne ensuite vers le candidat pour croiser ses bras sur son kimono tout en tenant son verre entre ses doigts. « La vraie question est : es-tu gentleman au point de me laisser ton bain et revenir plus tard ou bien est-ce qu’on va devoir partager ? » La jolie blonde laisse un sourire sur ses lèvres, bientôt dissimulé par le verre de vin, et attend patiemment une réponse.



change, change your life,
take it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kennedy

PSEUDO :
absolut blank

AVATAR :
david prat

CRÉDITS :
shouu

NATIONALITÉ :
irlandais

Messages :
18


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: Eau bénite. (21/09 à 22h50)   Jeu 24 Sep - 3:03

Pendant quelques secondes, je me demande si je ne me suis pas retrouvé parachuté sans m’en rendre compte dans un film de boules. J’ai quand même une sacrée actrice sous les yeux avec déguisement et accessoires intelligemment apportés à l’occasion du tournage. Le vin, la bougie, le kimono, les caméras, sans compter l’étalon déjà dénudé. Tout y est. Le seul raté survient dans les dialogues qui n’ont pas été bossés correctement comme je m’en rends compte rapidement quand elle se met à se foutre de ma gueule. Je suis le Leonardo da Vinci du pénis et je sais que mon croquis est parfaitement esquissé. Rien à branler de ses critiques, je suis trop à l’aise dans mes pompes pour me laisser ébranler par quoi que ce soit. J’hausse les épaules d’un air égal quand elle me parle de bulles et encore un peu plus quand elle tente de me piquer inopinément mon bain en douce. « T’oublies la troisième solution. » je souligne en me retournant pour enjamber le rebord de la baignoire et me glisser en douceur dans l’eau aux effluves agréables. « J’agis comme un connard et je te demande de retourner gentiment d’où tu viens. » Je dresse ma main devant mes yeux afin de retirer l’alliance qui enlace mon annulaire et la poser sur le côté par excès de prévoyance. Je ne pense pas nécessairement fidélité, c’est plutôt mon égoïsme trop imposant pour se montrer sensible à une paire de cuisses lumineuses qui s’exprime. « Mais tu peux laisser ta bougie, si tu veux. » je souffle dans un sourire doucereux et moqueur à son attention, avant de me caler plus confortablement dans la baignoire en laissant ma tête tomber en arrière et mes paupières se fermer pour accentuer encore un peu plus mon inintérêt au cas où ce ne serait pas déjà assez clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Eau bénite. (21/09 à 22h50)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eau bénite. (21/09 à 22h50)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - PREMIER :: La salle de douches-