AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Lame (22/09, 11h54)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Monrose

PSEUDO :
athaze

AVATAR :
jasmine sanders

CRÉDITS :
pigfarts is real

NATIONALITÉ :
gwada-française

Messages :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Lame (22/09, 11h54)   Lun 21 Sep - 23:57

avec sergueïev, au mardi vingt-deux septembre à onze heures et cinquante quatre minutes.
La meuf, elle est pas du genre exploratrice à la base. Fût un temps, elle préférait s’affaler sur son canapé en attendant que le temps passe devant une connerie à la télé, avant de bouger son cul le soir pour sortir toute la nuit et rentrer à pas d’heure. Pour reprendre le même rythme le lendemain, avec pour seul changement la connerie à la télé. L’enfermement a cassé cette habitude : elle ne pouvait plus sortir la nuit, parce qu’autrement, elle vivait toujours avec ses habitudes. Pourtant c’est bien elle et ses boucles qui part en quête de quelque chose à se mettre sous la dent, la faim se faisant sentir dans son ventre. Elle n’a plus l’habitude de se préparer quoique ce soit à manger et jusqu’ici, elle avait réussi à se faire servir comme une reine. Seulement, la cuisine totalement vide l’empêchait de croire qu’il en sera de même pour aujourd’hui – parce qu’elle ne s’avoue pas vaincue pour le reste de l’aventure. Monrose trouva bien un larbin, quelqu’un de trop bête ou de bien trop gentil pour s’occuper d’elle de ce côté-là. Elle souffle. Elle ne sait pas quoi faire, encore moins comment le préparer. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’il est hors de question pour quiconque de faire son crevard avec elle : elle partage pas. Elle préférerai même jeter de la bouffe qu’elle a fait en trop, que d’en donner aux autres qui ont la flemme de faire à bouffer à sa place. Faut pas déconner. Monrose ouvre le frigo, jette un œil aux possibles restes à faire réchauffer. Que dalle. Seulement dans de petit carton, des plats tout préparés. Hachi Parmentier, couscous et c’est d’ailleurs cette dernière qui s’impose. Elle fait comme il écrit dans la boîte : elle perce le film plastique pour aider la cuisson, après avoir préchauffé le four. Il enfourne le tout quand un pas ou peut-être deux emmène une fille dans son champ de vision qu’est une casserole en inox reflétant son image. Doucement elle se saisi d’un couteau moyen en taille, mais épais de lame. Elle se retourne et plante ce couteau sur sa planche à découper sans crier garde, alors qu’elle approche. Tripotant finalement la lame, elle demande : « T’trouves pas ça dangereux, des couteaux ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sergueïev

PSEUDO :
la brindille.

AVATAR :
dasha.

CRÉDITS :
alaska

NATIONALITÉ :
russe.

Messages :
54


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: Lame (22/09, 11h54)   Mar 22 Sep - 20:53

L'esprit ailleurs, j'aligne mes pieds l'un devant l'autre, c'est un grand progrès. Je finis par rejoindre de la cuisine de ma démarche souple de pseudo danseuse déchue. Mon minois délicat pivote vers l'une des candidates qui semble se faire à manger si je ne me trompe pas. Elle a son quart d'heure de folie comme les chat et fait mumuse avec un objet qui pourrait faire l'office d'arme. Un air presque consterner se peint sur mon visage. Je l'observe sans ciller ni reculer faire son petit cinéma avec le couteau, mes prunelles glacées sont intéressées par le tranchant de la lame. Moi, ça ne m'amuse pas ce qu'elle fait. Clairement. Elle va juste finir par le faire tomber sur son pied, et ça sera bien cherché, je n'irai pas la pleurer. Je risque quoi si je réponds non ? Elle va le brandir sous ma gorge pour me faire changer d'avis ? Je la dévisage avec mon détachement naturel. « Non » j'énonce d'une voix sereine alors que mes prunelles se vrillent sur sa personne. « Sauf si tu t'appelles Nabilla » je lui dis parce que tout le monde sait que cette bimbo française a poignardé son compagnon, enfin c'est ce qu'il se dit. J'esquisse quelques pas dans la pièce d'un air léger. Mon ton reste des plus solennels alors que je plaisante bien évidemment. Je plains mes propres références, en vrai. « On a tous subi une évaluation psychologique » je lui rappelle simplement de mon doux soprano en haussant les épaules. Je vois mal chercher la rédemption en commençant par blesser un autre candidat devant des milliers de téléspectateurs, ou même pendant les heures CSA, c'est pas très brillant comme idée. Je ne vois pas comment des couteaux peuvent être menaçants. « Toi y compris » je souffle avant d'aller me chercher un verre pour le remplir d'un jus, n'importe lequel. Je ne suis pas trop exigeante.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Monrose

PSEUDO :
athaze

AVATAR :
jasmine sanders

CRÉDITS :
pigfarts is real

NATIONALITÉ :
gwada-française

Messages :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: Lame (22/09, 11h54)   Mer 23 Sep - 10:57

Non, c’est pas dangereux un couteau. Sauf pour Nabilla. Monrose lève les yeux au ciel. « J’pas cette chance non… » Ironie. Ce prénom est aussi moche que celle qui le porte est intelligente. Malgré tout, la frisée comprend qu’elle a une française devant elle ou liée d’une manière ou d’une autre à la France. Parce qu’elle suppose qu’il faut l’être pour connaître le nom de cette siliconée. Enfin. Jusqu’à preuve du contraire, elle sait pas avec qui elle est enfermée. On ne peut tromper une machine, mais tromper l’homme ça se tente alors test psychologique ou pas, un problème de cet ordre est si vite réveillé. En tout cas elle ne serait pas étonnée si un débile venait à tenter quelque chose avec une arme, les instincts de survie reviennent toujours… Quoique non. Pas mal d’entre eux ont l’air plus inoffensif qu’autre chose et même s’il ne faut jamais se fier aux apparences, ‘sont pas capable de planter quelqu’un. C’est comme elle, ils veulent tous changer de condition. « C’est bon, j’essaie d’faire peur. J’tente ma chance… » Un de ces jours, elle arrivera à impressionner quelqu’un. Pour tout dire, ça fait longtemps qu’elle ne veut plus jouer les gros bras en zonz parce qu’elle a enfin compris qu’il faut se tenir à carreau pour avoir ce qu’elle veut. Elle va pas retomber dans ça ici. Mais c’est juste qu’elle s’emmerderait bien dès le deuxième jour, mais faut pas trop l’dire non plus. Si elle est éjectée du jeu pour ça, elle aurait grave le seum. Et puis elle aime parler, mais les grandes conversations intello, parler d’elle et de ce qu’elle est, arrivé un moment ça va la saouler. Alors elle préfère pas que ça arrive d’elle. « Faut s’détendre et s’amuser un peu… » Elle la regarde de haut en bas. Le look froid et condescendant ça trompe personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sergueïev

PSEUDO :
la brindille.

AVATAR :
dasha.

CRÉDITS :
alaska

NATIONALITÉ :
russe.

Messages :
54


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: Lame (22/09, 11h54)   Jeu 24 Sep - 21:37

Je lui informe qu'elle est pas encore prête à me faire trembler avec sa lame, à vrai dire, les caméras braquées sur nous me donnent une fausse impression de sécurité je crois. J'esquisse un vaste sourire à sa réponse parce que j'imagine qu'elle adhère à l'idée commune sur cette bimbo de télé-réalité, et je ne peux que lui donner raison. « Dans ce cas, je n'ai pas peur que tu me poignardes avec passion »  j'ironise parce qu'on ne connait toujours pas vérité sur celle affaire. « Tout est dans l'attitude et non l'arme » je me marre quasi silencieusement parce que j'ai déjà vu des nanas qui imposaient le respect d'un simple hochement de tête, c'est juste impressionnant, c'est dans l'aura je crois. Elles ont un charisme naturel mais elles ne donnent absolument pas envie. La voix de la candidate me coupe net dans ma réflexion, je relève doucement la tête pour me confronter sereinement à son regard. J'arque un sourcil tranquille suite à sa remarque. Je dois le prendre personnellement ? Aucune idée mais dans le doute ... « Je suis complètement détendue » je me contente de lui répondre en me demandant pourquoi elle me sort ça. J'ai une tendance à l'indifférence, mais c'est dans ma nature, je ne suis pas du genre à faire des grands sourires, à me marrer aux éclats et à mettre directement les gens à l'aise. « Ça fait combien de temps que tu es en prison ? » je demande soudainement de ma voix mélodieuse avant que mes doigts n'agrippent le verre pour le porter à mes lèvres. Elle fait partie de la moitié très jeune de candidats, je me demande depuis quand on l'a privé de sa liberté et ça pourrait presque me donner une idée sur la personne à qui j'ai affaire.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lame (22/09, 11h54)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lame (22/09, 11h54)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - REZ :: La cuisine-