AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 masterpiece (26/09, 14h)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Swan

PSEUDO :
ALYEN.

AVATAR :
OLGA KURYLENKO.

CRÉDITS :
ANGEL DUST.

NATIONALITÉ :
UKRAINIENNE.

Messages :
63

Age :
37


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: masterpiece (26/09, 14h)   Mar 22 Sep - 22:31

samedi vingt-six septembre, quatorze heures vingt - monrose.

Un carnet de notes ouvert devant elle, des piles de livres qui la cache du monde extérieur, le crayon de Swan claque en cadence sur sa feuille. Lire est devenu un des seuls hobby qu'elle s'accorde, ici ou en prison. Du pareil au même, de toute façon. Deux livres ouverts en face d'elle et les prunelles de Swan les parcourt l'un après l'autre. Elle a décidé d'apprendre l'allemand ces derniers temps. Non pas que ce soit d'une nécessité particulière mais ce n'est pas la conversation avec les autres habitants qui va l'aider à garder ses facultés intactes. Elle aurait pu choisir l'italien mais le challenge était moins important. Recopiant ci et là des mots de vocabulaire, fouillant le dictionnaire en cas de besoin, elle voit à peine le temps passer. Ce n'est qu'en constatant que sa tasse est vide que Swan se permet d'émerger de nouveau dans le monde des mortels. Ses yeux se posent sur la demoiselle qui s'est glissée dans la bibliothèque un peu plus tôt. Évidemment, Swan a eut conscience de sa présence à son arrivée mais ne lui a pas accordé la moindre attention. Cette fois au moins, elle possède une excuse valable. Non pas qu'elle en ait besoin. D'un coup d’œil, elle parcourt le corps de la jeune femme, ses traits ne trahissant pas la moindre pensée. Elle n'en a pas vraiment, d'ailleurs, si ce n'est qu'elle ne semble pas particulièrement bien élevée. Ou très futée. Comme tout les autres, somme toute. Sans se prononcer quant au fond de sa pensée, Swan récupère simplement sa tasse, quitte sa chaise et la pièce pour se réapprovisionner en café. C'est sans doute ce qui lui plait le plus ici, outre le port de son alliance. La nourriture. Inutile de préciser le plaisir qu'elle a eut à croquer dans un pancake aux myrtilles ou à savourer son café sans que son estomac ait à en souffrir des heures durant. Le simple fait de pouvoir de nouveau cuisiner était un plaisir en soit, et ce n'était de toute façon pas comme si elle allait manger quoi que ce soit qu'elle n'avait pas préparé. Dieu sait ce qu'ils étaient capables de concocter. Elle avait survécu jusqu'ici, ce n'était pas pour mourir d'une intoxication alimentaire, très peu pour elle. Son breuvage à la main, elle manque de s'arrêter au seuil de la porte en voyant sa précédente compagnie assise à la place qu'elle a quitté quelques minutes plus tôt. Un soupir exaspéré plus tard, elle s'avance et pose sa tasse au même endroit que précédemment, une main sur la hanche, le regard posé sur la jeune femme. - Un soudain désir d'éducation? Elle demande, condescendante au possible.


wicked witch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Monrose

PSEUDO :
athaze

AVATAR :
jasmine sanders

CRÉDITS :
pigfarts is real

NATIONALITÉ :
gwada-française

Messages :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: masterpiece (26/09, 14h)   Mer 23 Sep - 11:18

Chewing-gum dans la bouche, elle en tire un bout pour l’étendre devant elle et l’enrouler autour de son index. Elle en bouffait en cachette en prison, actrice au cœur de ce dangereux trafic de bonbons qui n’a jamais été démantelé. Faut pas croire, ça rapportait autant que celui des portables et peut-être plus que celui de la cam. Moins dangereux, moins risqué. Elle est pas si con qu’elle en a l’air, mais si elle se traîne dans la bibliothèque, on peut comprendre aisément que c’est plus pour le calme que pour la lecture. Une fille assise à une table plus loin, elle passe devant sans réellement la regarder. Elle semble occupée et pour le coup elle ira pas la faire chier. Pas trop, parce qu’une fois disparue, la curiosité est trop grande, alors elle s’installe à sa place. Des feuilles, de l’allemand : ça pique autant les yeux que les oreilles. C’est pas qu’elle déteste ça, mais l’allemand ça la fait marrer tellement c’est moche et pas mélodieux. Contrairement à l’italien ou l’espagnol. Ca la fait marrer parce qu’elle avait appris comme ça et enfermée, à parler anglais rien que pour se trouver ici. Mais forcément, la brune de retour pourrait pas le croire. « Pourquoi pas, mais on va pas s’dire que t’es la mieux placée pour me donner des cours… » Madame prout-prout a l’air de se trouver mieux qu’elle, faut pas être Einstein pour le deviner. Pourtant c’est pas la reine de l’éducation non plus il faut croire. Monrose est pas aveugle : la brune l’a bien matée lorsqu’elle est arrivée. Et quand on voit quelqu’un pour la première fois dans la journée, il faut bien la saluer quand on est polie ? Si, normalement si. « Je sais, tu comptais pas m’en donner… » Elle répond tout sourire, bougeant pas de sa place. C'est d'ailleurs à son tour de la reluquer, de la tête aux pieds, tout doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
masterpiece (26/09, 14h)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - REZ :: La bibliotheque-