AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 empire of the clouds - 29/09 | 07h28

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: empire of the clouds - 29/09 | 07h28   Lun 28 Sep - 0:33


w/ sinclair

Peut être était-ce le fait d'avoir passé la soirée d'avant-hier dans l'obscurité totale qui l'avait plus ou moins traumatisé, et qui avait incité l'autrichien à quitter son lit de si bon matin, pour profiter des premières heures du jour. Toujours est-il qu'il s'était effectivement levé plus tôt qu'à son habitude, car sans être particulièrement lève-tard dans son genre, il était assez rare qu'il soit debout dès sept heures du matin. Mais en vérité, il n'avait pas vraiment choisi de se lever à cette heure-ci, et n'était simplement pas parvenu à se rendormir une fois qu'il eut ouvert un œil. Alors plutôt que d'attendre le dégel depuis son lit, il s'était dit qu'il ferait tout aussi bien de profiter du fait que beaucoup doivent encore dormir à poings fermés pour se préparer tranquillement. Il gagna ainsi la salle de bain, s'y doucha, puis enfila ses vêtements avant de prendre la direction du rez-de-chaussée, pour gagner la cuisine. Là, il prépara du café – assez pour que plusieurs candidats après lui puissent en profiter, ça le prenait parfois d'être serviable – puis se servit une tasse qu'il emporta avec lui au moment de retourner au premier étage. Car tandis que le jour se levait progressivement, il s'était dit qu'il pourrait être agréable de profiter d'une vue unique depuis les fenêtres des couloirs. Et en effet, ça n'était pas depuis sa cellule qu'il aurait pu en profiter, ni même depuis son modeste appartement à Milan. Depuis la demeure familiale, en revanche, il aurait probablement pu savourer ce genre de vues à de maintes reprises, si toutefois il n'avait pas régulièrement rechigné à se lever avant dix heures du matin. Absorbé par ce qu'il avait sous les yeux, il mit en tout cas quelques instants à noter qu'une candidate avait elle aussi gagné les couloirs, et semblait plus ou moins avancer dans sa direction. Il reconnut Sinclair, une fille avec qui il n'avait pas encore tellement eu l'occasion de passer un peu de temps. « Je vois que je suis pas le seul à être tombé du lit. » Vrillant son regard au sien, il esquissa un léger sourire. Il n'aurait pas nécessairement pensé croiser quelqu'un à cette heure-ci, mais si ça se trouve, elle avait l'habitude se lever à l'aube. L'autrichien reporta en tout cas son attention sur la vue. « J'ai entendu dire que beaucoup d'hommes aimaient faire l'amour entre six heures et neuf heures du matin. » Il le laissait entendre presque innocemment, comme s'il lui avait parlé de la météo du jour. Parce qu'il était rare qu'il soit gêné de s'aventurer sur ce terrain-là, et c'était d'autant plus vrai depuis que certaines choses tournaient légèrement à l'obsession. « Moi franchement, ça dépend, parce que si la nana est pas maquillée, vaudrait mieux qu'elle soit quand même regardable. » Il haussa les épaules et but une gorgée de son café, l'air de dire ça le plus naturellement du monde. En réalité, bien qu'il soit un tout petit peu macho, il ne l'était pas autant qu'il essayait généralement de le faire croire. Mais ça donnait l'illusion qu'il avait du caractère à revendre, alors soit.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sinclair

PSEUDO :
pvtti smith

AVATAR :
emily bador

CRÉDITS :
peach

NATIONALITÉ :
anglaise et malaisienne

Messages :
168

Age :
21


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: empire of the clouds - 29/09 | 07h28   Lun 28 Sep - 19:33

C'est un truc avec les pensées, j'arrive jamais à les faire taire. J'en remet toujours une couche dessus histoire de faire disparaître celle qui me dérangent. Mais la nuit, ah la nuit... ça ne s'arrête jamais. Alors j'ai pris l'habitude de quitter mon lit au beau milieu de la nuit. Du moins ici. C'est pas un truc que tu fais entre quatre murs. Je sais pas ce que j'espère. J'ai même essayer le truc de boire un verre d'eau pour calmer ses pensées. J'imagine que la tisane ça devrait marcher aussi, mais j'aurais trop l'air d'une petite british. Rien n'y fait de toute façon. Et puis je pense à la cave et je me dis que c'est même ma solution miracle. Sauf que je me ravise, parce que je veux avoir l'air de la fille qui veut sa rédemption. Du moins un minimum. Je sais déjà que j'ai pas la gueule de la fille investit, alors si je me met à me saouler et à commencer à être alcoolique entre ces murs... Je crois pas qu'on va vouloir me laisser sortir, me balader librement. D'ailleurs, j'ai du mal à comprendre comment on pourrait vouloir nous laisser sortir en connaissant nos crimes. Je suis sûre que certains ont fait des choses pas très jolies... Ce qui me fait une pensée de plus à mettre sur la pile pour masquer celle qui me donnent envie de gerber. Je me retrouve dans la remise, je ne sais trop comment j'avoue. J'ai pas trop fait attention à ce que je faisais. (…) Il est tard ou bien tôt je ne sais pas trop. Mais les papiers de biscuits autour de moi prouve que j'ai passé un certain temps ici. Je fais partie de ces gens qui mangent assez lentement, j'ai toujours été comme ça. J'imagine que c'est pour en profiter le plus longtemps possible ? Je me décide à sortir de ma planque quand j'entends des bruits dans la cuisine, je me dis qu'il doit faire jour et en effet la petite lumière qui s'échappe de la fenêtre haute me le prouve. Je sort un petite tête de la remise pour identifier Seidel. Les yeux rouges et la bouche tordue par un bâillement sonore je l'observe quitter la pièce. Je remarque qu'il a laissé une cafetière presque pleine, sympa. J'hésite un moment à me servir, mais finalement je crois que je vais aller dormir un peu. Deux trois heures histoire d'avoir au moins l'énergie de m'engueuler avec Legrand, qui d'ailleurs n'a rien d'un grande... Je passe par le couloir plutôt digne d'une galerie avec ses multiples fenêtres. Je regrette, parce que ça me flingue la rétine tout ce jour. Je crois que je suis devenue un vampire. Team Jacob, fallait que je le dise. « Ah non, je suis pas encore aller dans mon lit, j'y vais là justement. » Je réponds à Seidel que je retrouve sur mon chemin. « Il est quelle heure d'ailleurs ? » Tôt je pense vu la place du soleil dans le ciel. Et voilà qu'il me parle des habitudes sexuelles des hommes. Ok, ça sort de nul part. Mais j'aime bien. « Ouais je sais, c'est pour ça que je dors du vois... faut bien les contenter tous ces hommes. » C'est censé être une blague, mais vu que je garde la gueule de la fille sérieuse, je suis pas sûre que ça passe... comme toujours. « T'es sérieux ? Au pire tu la regardes pas, tu la prends par derrière. » Je commente doucement en m'approchant de sa position du mal qui domine ses terres, qu'il regarde d'un œil expert dans sa modeste demeure. « Par contre, l'haleine c'est quand même important. » Je souligne en observant la vue qui nous fait face. Je garde le silence un moment, avant de poser mon regard sur sa silhouette de mâle. « T'as pas baiser depuis longtemps hein... » Il est en manque le garçon, enfin le monsieur je devrais dire. « Y a moyen ici tu sais. » Suffit de demander je crois. Non sérieusement, pas besoin de plus d'effort que de demander.


THEY SAY I'M MENTAL

“but i'm just confused ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: empire of the clouds - 29/09 | 07h28   Mar 29 Sep - 4:05

La vue depuis la fenêtre des couloirs valait le détour, c'est vrai. Mais au moment précis où une candidate entra dans son champs de vision, l'autrichien se désintéressa inévitablement au lever du soleil, peut être parce qu'il partait du principe qu'il pourrait le revoir demain, à la même heure, tandis qu'il n'était pas sûr que sa camarade se lève aux aurores deux jours de suite. Lui, par exemple, il s'était retrouvé là par un concours de circonstances, si bien qu'on était pas près de le revoir debout à sept heures du matin. Mais Sinclair n'était semble-t-il pas tellement une lève-tôt elle non plus, puisqu'elle laissa bientôt entendre qu'elle envisageait seulement d'aller se coucher. Affichant un sourire amusé, il ne fut donc pas plus étonné que ça qu'elle lui demande l'heure, vu qu'elle semblait complètement en décalage. « A peu près sept heures et demi. Donc au point où t'en es, tu ferais peut être mieux de tenir jusqu'à ce soir, quitte à te coucher tôt. Comme ça, tu retrouveras un rythme normal. » Elle ne lui avait pas demandé son avis, c'est vrai, mais il se contentait de faire une suggestion, libre à elle de ne pas en tenir compte. C'est simplement qu'à sa place, il aurait fait en sorte d'éviter de perdre une journée, parce que le temps qu'il passait entre ces murs était assez précieux pour l'économise. C'est en tout cas sans transition qu'il évoqua ensuite l'idée selon laquelle les hommes pourraient aimer faire l'amour de bon matin. C'était de circonstances, enfin, dans un sens. « Dans ce cas, je suis navré, mais tu dois théoriquement rester à la disposition de ces messieurs encore une heure et demi. » Il répliqua dans un sourire, conscient qu'elle n'avait probablement pas répondu avec beaucoup de sérieux, mais profitant du fait de lui avoir donné l'heure pour servir sa cause, et celle des hommes en général. La prochaine répartie de sa camarade lui tira en tout cas un rire spontané. « C'est une idée, ouais, mais si la fille est pas bête, elle se doutera bien d'un truc. Et puis, faudrait déjà qu'elle aime ça. Moi j'ai pas eu beaucoup de copines que ça branchait. » Il faut dire aussi qu'il avait connu pas mal de filles coincées, qu'il avait rencontrées dans des bals ou à des dîners pompeux à souhait. Quant à la suite, il acquiesça vivement. « Entièrement d'accord. » Il y en avait peut être qui allaient droit de but, mais lui il aimait généralement prendre son temps et apprivoiser sa partenaire, alors si l'idée même de l'embrasser le dégouttait, autant dire que c'était très mal parti. C'est en tout cas un lourd soupire qu'il poussa lorsque Sinclair flaira son problème, et l'état de manque dans lequel il pouvait se trouver. « Ouais, et franchement on sait pas ce que c'est tant qu'on l'a pas vécu. » Ce n'était pas seulement une question d'envie, c'était aussi une question de besoin. Celui de repartager un moment d'intimité, de traiter sa frustration corporelle, mais aussi mentale. « Je pense que si j'étais resté là-bas plus longtemps, j'aurais fini par devoir choisir entre me foutre en l'air et changer de bord. » Pour le coup, il dramatisait peut être légèrement, mais il y avait effectivement eu des jours où il n'avait pas été à grand chose de perdre complètement la tête. A sa prochaine réflexion, il haussa les épaules, puis tourna son visage vers le sien. « Je sais pas, j'ai pas été tellement sollicité jusqu'à présent. » Non pas qu'il se soit imaginé que des filles lui tomberaient dans les bras, mais il y en avait plusieurs ici qui lui plaisaient physiquement et avec qui il aurait tenté sa chance dès le départ s'il avait vu les signes d'une attirance réciproque. C'est pas comme s'ils avaient du temps à perdre, après tout. « Faut dire que la prison a l'air d'avoir endurci pas mal de filles, ici … Ou alors elles étaient déjà comme ça avant, j'en sais rien. » Bon d'accord, elles n'étaient pas toutes aussi frigides qu'il semblait le dire, disons plutôt qu'il avait un exemple bien en tête et qu'il généralisait un peu malgré lui. « Le sexe, ça vous manque pas à vous, les nanas ? » Ça l'intriguait, oui, parce que s'il perdait son temps à espérer que l'une d'elles se montre réceptive, autant qu'il le sache tout de suite. Et puis, dans l'hypothèse où elle se trouverait dans la même situation que lui, il devrait pouvoir lui soumettre une idée qui permettrait à l'un comme à l'autre d'y trouver son compte.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: empire of the clouds - 29/09 | 07h28   

Revenir en haut Aller en bas
 
empire of the clouds - 29/09 | 07h28
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - PREMIER :: Les couloirs-