AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 passing out somewhere but you won't care // mer. 30.09 23h05

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Contini

PSEUDO :
la peste

AVATAR :
olivia wilde

CRÉDITS :
milkovich

NATIONALITÉ :
franco-italienne

Messages :
124


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: passing out somewhere but you won't care // mer. 30.09 23h05   Lun 28 Sep - 22:58

& kennedy

La nuit noire l'enveloppait de son voile de velour. Il faisait froid mais elle avait prévu un bon gros pull et des chaussettes épaisses, ce qui n'avait pas été de trop. Le soleil lui semblait s'être couché plus vite ici qu'en France, et les températures étaient descendues plus brutalement. Le vent n'avait pas eu besoin de se lever pour rafraîchir encore plus l'atmosphère. Mais mine de rien, elle se sentait plutôt bien, c'était comme si elle était toute seule dans sa bulle, dans un vaste silence qui imposait le respect. Les étoiles, ces minuscules points scintillant dans la toile sombre du ciel, lui inspiraient toutes sortes de réflexions philosophiques et poétiques, toutes plus abstraites les unes des autres. Elle aurait pu rester comme cela des heures si on n'était pas venu la déranger, et la ramener à la réalité, qu'elle n'avait pourtant pas eu l'impression de quitter. Elle avait tourné sa tête délicate vers elle-ne-savait-encore-qui. « Tu es là depuis longtemps ? Je ne t'ai pas entendu arriver. » Elle était parti trop loin pour s'inquiéter de ce qui l'entourait dans l'instant présent, maintenant passé.


    you monster of no matter
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://tigre-de-terre.tumblr.com/
    avatar

    Kennedy

    PSEUDO :
    absolut blank

    AVATAR :
    david prat

    CRÉDITS :
    shouu

    NATIONALITÉ :
    irlandais

    Messages :
    18


    INFOS DU RÉSIDENT
    CAGNOTTE: 10 000£.
    CRIME: non découvert.
    SOCIABILISATION:

    MessageSujet: Re: passing out somewhere but you won't care // mer. 30.09 23h05   Mar 29 Sep - 21:19

    Je laisse mes doigts jouer avec mon paquet d’allumettes enfoncé dans ma poche. Je l’ai subtilisé l’air de rien pendant la soirée passée dans le noir, parce que c’est mon truc. Je vole, je pique quand j’en ai l’occasion et que ça se trouve offert juste sous mon nez. Je ne suis pas un cleptomane, juste un connard qui se croit tout permis. En prison, tu ne pas te le permettre ou c’est au risque de se faire péter les dents par un gros baraqué chérissant un peu trop ses petites affaires personnelles. Moi, je suis trop intelligent pour me laisser avoir aussi facilement par la chaîne alimentaire carcérale alors je finis par m’en mettre plein les poches uniquement quand je suis sûr d’être entouré d’incapables. Par contre les clopes sont gratuites, grande première. J’en demande peut-être plus que de raisons à la production et c’est con après le long sevrage que je viens de me faire en termes de nicotine et d’alcool de ruiner de nouveau ma santé avec autant de ménagement qu’un condamné. Je suis dans l’excès pour profiter tant que je me trouve dans la baraque au cas où mon plan pour obtenir une liberté précipité partirait en couilles. Je passe la porte de la maison pour venir flâner sur la terrasse en même temps que je dégaine mon paquet pour glisser une clope entre mes lèvres. Il y a une fille qui est déjà là. Elle m’ignore, alors j’en fais de même avec ma fierté à la con. Je m’adosse contre le mur, embrase le bout de ma cigarette à l’aide de l’allumette qui s’est enflammée automatiquement grâce à mes gestes d’expert de la magouille. Plan B. Comme dans Blaise et qui veut que je sais toujours comment me débrouiller même quand un briquet me fait défaut. J’observe la candidate du coin de l’œil, roulant mes prunelles le long de sa silhouette qui se détache dans l’obscurité en jaugeant de loin le morceau. Elle finit par tourner la tête avec une gueule d’ahuris de la vie qui dessine un rictus sur mes lèvres. Elles sont toutes à côté de la plaque dans cette émission ou comment ça se passe ? Je commence sérieusement à me poser des questions sur les méthodes de casting de la production, bien que ça ne me dérange pas tant que ça au final puisque ça signifie que je ne devrais pas avoir autant de mal que ça à faire la différence au milieu de ces cas sociaux. « Ouais. » je marmonne en expirant un nuage de fumée. « C’est même vexant. » j’ajoute en en faisant encore des tonnes pendant que j’abats la carte du pauvre petit candidat ignoré par la reine du bal de promo. Ce n’est pas très agréable de se découvrir des nouvelles facultés d’invisibilité. « Alors que de mon côté, je ne pouvais pas te louper. » Et je souris. Un peu charmeur, le compliment au bout de la langue même si je ne pouvais pas manquer sa présence parce qu’elle est plantée en plein milieu de la terrasse comme une débile que parce qu’elle est esthétiquement trop attirante pour la zapper.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
     
    passing out somewhere but you won't care // mer. 30.09 23h05
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - EXTERIEURS :: La terrasse-