AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 this is open season (21/09) 18:24 k&w

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

White

PSEUDO :
morphée.

AVATAR :
don benjamin.

CRÉDITS :
persian rugs (av)

NATIONALITÉ :
américain.

Messages :
21


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: this is open season (21/09) 18:24 k&w   Lun 21 Sep - 0:01

Une journée venait de s'écouler, je n'avais pas pu découvrir l'intégralité du manoir qui était si grand que je m'y perdais facilement. L'extérieur semblait encore plus vaste que l'intérieur et je m'y perdais encore plus rapidement, car je ne savais jamais où me situer. Je marchais encore et encore sans savoir où j'allais atterrir. Il fallait dire qu'en prison je n'avais pas besoin de me repérer puisque c'était toujours le même trajet que j'avais effectué. Là je me sentais libre, bien sur ce n'était qu'une impression parce que je savais au fond de moi que je ne l'étais pas. j'étais enfermé dans ce manoir avec ces pantins. Certains avaient l'air intéressants, d'autres avaient l'air chiants et enfin le reste représentait le néant. Ce qui voulait dire que je n'avais même pas pris la peine de les détailler ou les regarder. Ce n'était pas de la prétention de prétendre que certaines personne s ne servaient strictement à rien. Je le voyais, je le ressentais. A force de marcher j'étais désormais dans un endroit qui ressemblait à un étang. En fait non c'était un étang donc bon je ne me trompais pas en fait. Et il y avait cette fille, la fille au poignet qui voulait me déshabiller. Je m'approchais près de l'eau, à quelques mètres d'elle et même si je n'avais pas trop envie de discuter je savais qu'il fallait que je m'ouvre un peu aux autres. Sinon j'allais vite me renfermer et on m'éliminera, car je n'aurai pas réussi à me réinsérer et je ne veux pas. Je refuse d'y retourner. « Salut. Mon style vestimentaire du jour te convient ? » demandais-je. Comme elle semblait être une pro dans le domaine je voulais lui demander son avis quand même. Même si c'était une remarque plutôt sarcastique et que ce n'était pas bien sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kayser

PSEUDO :
aeroplane.

CRÉDITS :
cha.

NATIONALITÉ :
allemande.

Messages :
51


MessageSujet: Re: this is open season (21/09) 18:24 k&w   Lun 21 Sep - 20:04

Nouer des liens avec les autres détenus était bien plus difficile que je l'avais imaginé, probablement parce que tout était encore trop nouveau pour réellement se rendre compte de l'ampleur de l'aventure que nous étions tous entrain de vivre. Moi, ça me faisait peur. J'avais peur de cette réalité parallèle dans laquelle nous étions projetés. J'avais peur que ce mirage ne soit qu'éphémère, et que bientôt, je sois obligée de retourner dans l'enfer qui était devenu mon quotidien. Et enfin, j'avais peur d'elle, cette Kayser que j'étais devenue, cette fille qui ne ressemblait de près comme de loin pas à celle que j'avais toujours été avant ça, avant la prison. Je perdais peu à peu mes repères, alors que m'en faire de nouveau continuait à m'effrayer. Aussi, j'avais préféré m'isoler, n'osant plus réfléchir à tout ça, mais n'arrivant pour autant pas à stopper le flot de pensées qui me trottait dans la tête. Ça m'agaçait. Alors, pour passer mes nerfs, je lançais des cailloux dans l'eau. Des plats, des ronds. Les premiers rebondissaient un peu mieux, évidemment, mais le bruit que faisaient les autres en tranchant la surface de l'eau m'était plus agréable, alors je ne faisais pas de discrimination. C'était à ce moment là que le métis de la soirée dernière était arrivée, me demandant si il était mieux habillé. « Je m'en fiche. » lui répondis-je sans trop réfléchir, en jetant une nouvelle pierre dans le bassin. « Je préfère tes yeux. » Oui, ses yeux m'étaient plus agréables que tout ce qu'il pourrait porter. Alors je m'en fichais, voilà tout. Abaissant ma garde, je me retournais finalement pour l'observer malgré tout, peut-être parce que je n'avais pas grand chose d'autre à faire, ou peut-être parce que j'en avais envie. « Tu as combien de tatouages ? » Le nombre m'importait peu en réalité, mais c'était un réflexe que la race humaine avait, de demander combien les gens tatoués avaient pu s'en faire.



    Emancipate yourselves from mental slavery, None but ourselves can free our minds. Have no fear for atomic energy, 'Cause none of them can stop the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
this is open season (21/09) 18:24 k&w
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - EXTERIEURS :: L'etang-