AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 the loneliness has gone - 25/09 | 21h05

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: the loneliness has gone - 25/09 | 21h05   Lun 21 Sep - 2:52


w/ white

La semaine était à présent bien entamée, et chaque jour passé au sein de ce vaste manoir avait permis à Seidel de se familiariser avec son nouveau lieu de vie, celui qu'il espérait ne pas avoir à quitter de sitôt. Des lieux, il en avait découvert des tas durant ses allées et venues, et s'il devait admettre qu'il se verrait bien finir ses jours dans ce cadre plutôt agréable, ce n'est pas un sentiment très positif qui l'avait envahi au moment où il avait poussé pour la première fois la porte de l'ancien cachot. Qu'on se le dise, si certains étaient nostalgiques de leur séjour à l'ombre, ça n'était pas le cas de l'autrichien, qui n'appréciait pas forcément qu'on lui rafraîchisse la mémoire, là où il aurait plutôt apprécié d'oublier quelques détails. Alors oui, ce n'était peut être pas une cellule, mais l'idée était là et c'était suffisant pour qu'il affiche une mine terne, presque boudeuse. Et ce n'est pas la venue imminente d'un autre candidat qui le décrispa, bien qu'il fasse tout de même l'effort de l'accoster, toutefois sans trop d'enthousiasme. « C'est gentil de leur part de veiller à ce qu'on soit surtout pas dépaysés. » Il avait alors glissé à son attention, en s'efforçant malgré tout d'esquisser une grimace presque souriante, peut être pour ne pas laisser cette découverte influencer leur échange. S'il devait se faire une mauvaise opinion de lui, autant que ce soit légitime. « Parce que je suis sûr que toi aussi, tu t'es rendu compte qu'ici c'est pas du tout un endroit pour toi, et que la taule, bah y'a que ça de vrai. » Sa voix n'avait rien trahi du véritable sens qu'il avait cherché à donner à sa phrase, pas plus que son expression, qui était restée des plus neutres. Nul sourire ou regard amusé n'était en effet venu ponctuer ces quelques mots, et c'est précisément pour cette raison qu'il ne mit pas longtemps à enchaîner, s'éclaircissant la voix avant d'ajouter. « C'est de l'humour … enfin, c'était plus ou moins l'idée au départ. » Il aimait mieux le préciser et ne pas laisser le jeune homme se faire sa propre idée de ce qu'il avait précisément voulu dire, des fois qu'il le prenne au sérieux et aille cancaner sur son compte, donnant par la même occasion un excellent prétexte à leurs camarades pour lui faire débarrasser le plancher à la première occasion. On allait certainement pas retenir un gars qui ne demandait qu'à partir, et à laisser par la même occasion un peu plus de chances aux autres d'atteindre la ligne d'arrivée, n'est-ce pas. Toujours est-il que oui, il s'agissait bien d'une tentative d'humour pas très convaincante, qui s'expliquait sûrement par le fait que contrairement à son frère ainé, le second degré n'avait jamais tellement été son fort.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

White

PSEUDO :
morphée.

AVATAR :
don benjamin.

CRÉDITS :
persian rugs (av)

NATIONALITÉ :
américain.

Messages :
21


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: the loneliness has gone - 25/09 | 21h05   Mar 22 Sep - 17:39

Le manoir était si vaste que je m'y perdais très facilement. Il faut dire que les couloirs se ressemblent et que le domaine est très vaste. Je me perds assez facilement là dedans, même si au bout de quelques jours je commence à prendre mes marques. Ce qui est normal, je sais désormais repérer les pièces importantes qui me servent la plupart du temps et que je fréquente très souvent. Mais cette pièce, cette pièce je n'ai pas envie de la fréquenter. D'ailleurs je ne sais pas comment j'ai fais pour atterrir ici, puisque je n'ai jamais voulu être ici. Les souvenirs de la prison me revenaient et il fallait dire qu'en venant ici je n'avais pas réellement envie d'y penser. Je voulais surtout penser à autre chose, que mon esprit s'évade et vagabonde vers des pensées plus joyeuses. Vers des pensées qui pourront me rendre un peu heureux ou des pensées utiles pour manipuler mes pantins qui sont tous ici. Et je sais qu'ils n'attendent qu'une chose que je les manipule. Je suis confiant, je n'ai pas peur, mais au fond de moi je ne veux pas y retourner. Même si je sais que je vais gagner, j'ai toujours cette peur de me réveiller et de me dire que la chance de sortir n'était en fait qu'un mauvais rêve. Un homme était déjà là dans ce qui ressemblait donc à un ancien cachot. Il fit alors une remarque amusante qui étira mon premier léger sourire depuis le début d'aventure. Il fallait dire que la couche de glace qui était très épaisse commençait à se réchauffer peu à peu. Mais je savais au fond de moi qu'elle ne fondrait jamais totalement. Qu'ils n'arriveront jamais à me percer à jour, c'est impossible. « C'est sans doute une manière de dire que la plupart d'entre nous y repartiront. » Ils y retourneront pas moi, mais je ne disais rien. Je me taisais, autant ne pas dire ce que je pensais puisqu'il ne serait pas d'accord. L'homme qui se tenait près de moi s'essayait à l'humour que j'avais compris, son ton neutre me rappelait le mien. Un ton qui ne se laissait passer aucune émotion, au moins je n'étais pas le seul à être totalement neutre quand je parlais. « J'avais compris ne t'inquiète pas. Ce qui est sur c'est que tu ne pourras jamais te lancer dans une carrière d’humoriste. » dis-je sans dégager aucune émotion. Ce n'était qu'une simple remarque qui était réelle. Il n'avait pas le ton ni les bonnes blagues, autant lui dire directement qu'il n'avait aucune chance dans de domaine ? A moins qu'il ne le sache déjà, ce qui est fort probable puisqu'il s'est senti obligé de dire qu'il faisait de l'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Seidel

PSEUDO :
mischief insane.

AVATAR :
jj feild.

CRÉDITS :
lokiddles.

NATIONALITÉ :
autrichien.

Messages :
105

Age :
38


INFOS DU RÉSIDENT
CAGNOTTE: 10 000£.
CRIME: non découvert.
SOCIABILISATION:

MessageSujet: Re: the loneliness has gone - 25/09 | 21h05   Mer 23 Sep - 2:35

Il en fallait généralement beaucoup pour démoraliser l'autrichien, néanmoins ce cachot n'était pas sans faire écho à sa condition de détenu, et plus particulièrement à l'endroit où il avait dormi et presque exclusivement vécu pendant cinq ans. Alors oui, il se serait bien passé de ce genre de clins d’œil, et il ne manqua justement pas d'en informer le candidat qui était entré à son tour, en laissant entendre que la production avait un sens de l'humour qui avait tendance à lui échapper. Son camarade, lui, semblait penser qu'il pouvait s'agir d'un moyen comme un autre de s'assurer qu'ils resteraient conscients qu'un seul d'entre eux bénéficierait de la chance de repartir à zéro lorsque tout ça serait terminé. C'était une idée plausible, en effet, mais pas beaucoup plus satisfaisante. « Si c'est vrai, ces gars-là tiennent à nous casser le moral dès le début. » Mais ça ne l'étonnerait pas plus que ça en réalité, après tout ils avaient tout intérêt à ce que tout ce petit monde ne se prenne pas trop au jeu, histoire que les désillusions qui les frapperaient les uns après les autres n'achèvent pas ceux que la prison n'avait déjà pas ménagés. Toujours est-il que l'autrichien préféra quand même lui faire savoir que l'humour n'était pas son fort, ce qu'il avait certainement pu noter lorsqu'il s'y était précisément essayé, sans grand succès donc. Heureusement pour lui, il était tombé sur un type qui contrairement à lui, ne prenait pas les choses trop au premier degré. D'ailleurs, le candidat se permit même une remarque qui eut le don de le faire sourire. « J'y songeais pas particulièrement, mais ça élimine au moins une possibilité pour lorsque j'en aurai fini avec tout ça. J'ai pas tout perdu. » Il parlait en terme de carrière, lui qui avait longtemps cherché un projet dans lequel s'investir durablement, sans succès à chaque fois. Mais il va de soi que l'humour n'avait effectivement jamais compté parmi les choses qu'il avait pu envisager de faire lorsqu'il retrouverait pour de bon sa liberté. Finalement, il fit quelques pas au sein du cachot puis s'assit tout en baladant ses yeux d'un mur à l'autre, puis du sol au plafond. « Tu t'habitues à tout ça ? » Il finit par interroger le candidat, après s'être de nouveau concentré sur sa présence. « Au confort, à la compagnie, et au reste. » A ce nouvel environnement dans sa globalisé, disons. Au fait d'être passé de rien à beaucoup de choses, en l'espace de si peu de temps. Il fallait probablement plus de quelques jours pour pleinement se faire à tous ces changements, car même lui qui aimait se dire qu'il s'y était pleinement acclimaté, il s'attendait parfois à entendre le trousseau de clés d'un gardien qui remonte le couloir en sifflant, preuve qu'il se surestimait légèrement.


i was calm on the outside,
but thinking all the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: the loneliness has gone - 25/09 | 21h05   

Revenir en haut Aller en bas
 
the loneliness has gone - 25/09 | 21h05
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MURDER HOUSE :: MANOIR DAWKINS - SOUS-SOL :: L'ancien cachot-